Les règles d’or pour installer son entreprise aux États-Unis en 2019

entreprise

Il est tout à fait possible d’Installer son entreprise aux États-Unis. De plus, les formalités et les procédures administratives sont simplifiées pour les entrepreneurs francophones. Bien sûr, il est important d’instaurer une stratégie d’implantation efficace pour concrétiser ce projet ambitieux. Justement, voici les règles d’or à respecter pour mettre toutes les chances de son côté.

Remplir les formalités administratives avant toute prise de décision

Inutile de rappeler que les étrangers souhaitant lancer leurs business aux États-Unis doivent obtenir un ESTA pour les USA pour réaliser leurs rêves. Effectivement, les touristes ne sont pas les seuls concernés par cette réglementation. La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de faire sa demande d’autorisation de voyage électronique pour les États-Unis sur la toile. En plus, le processus d’enregistrement est rapide. Il suffit de visiter un site dédié à cet effet et de remplir un petit formulaire en ligne. Normalement, le voyageur devrait recevoir une réponse par mail pour sa demande d’ESTA en quelques minutes (72 heures au maximum).

Il arrive parfois que la demande d’ESTA du voyageur soit refusée. Dans ce cas, il faudrait s’adresser au consulat des États-Unis en France pour obtenir un VISA. Il convient de préciser que seuls les ressortissants des pays membres du programme d’exemption de visa sont éligibles à l’ESTA. Bien entendu, la France en fait partie. Autrement dit, les entrepreneurs français peuvent installer leurs entreprises aux États-Unis. Quoi qu’il en soit, il est tout simplement impossible de démarrer son business aux USA sans l’intervention d’un avocat américain.

Engager un avocat spécialisé en droit des affaires

En général, il est facile de créer une entreprise aux États-Unis. Mais l’environnement juridique aux USA est plus complexe par rapport à celui de la France. Les entrepreneurs étrangers doivent en effet se conformer au système juridique de l’État fédéral et à celui de chaque État (50 au total). Raison pour laquelle il est important de faire appel à un avocat spécialisé en droit des affaires avant d’installer sa firme aux États-Unis. Grâce à ses conseils juridiques, l’entrepreneur pourra matérialiser son projet sans rencontrer trop de problèmes. Il est bon de noter qu’un avocat spécialisé en droit des affaires peut aider un porteur de projet à établir une stratégie d’implantation infaillible.

Tout dépend bien sûr des ambitions et des objectifs de l’entrepreneur. Concrètement, s’ils sont réalistes, la tactique mise en place devrait porter ses fruits rapidement. D’autre part, un avocat spécialisé en droit des affaires peut s’occuper de la rédaction des contrats et des actes nécessaires. Il pourra également aider l’entrepreneur à choisir la structure juridique la mieux appropriée pour sa boîte. Le porteur de projet peut d’ailleurs opter pour le « fictitious name» s’il le souhaite. Il pourra ainsi opérer sous un autre nom (agir sous un nom fictif.) Pour cela, il suffit de remplir un formulaire appelé « Fictitious Business Name Statement ».

Be the first to comment on "Les règles d’or pour installer son entreprise aux États-Unis en 2019"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*